Quelle peinture choisir pour une cuisine ?

Quelle peinture choisir pour une cuisine ?

Pour peindre ou repeindre une cuisine, et suivant les surfaces que vous souhaitez rénover, vous allez devoir choisir une peinture parfaitement adaptée aux différents supports à peindre, et surtout, qui puisse résister à leurs contraintes. Ainsi, plafond, murs, crédences, meubles, plans de travail, ou même pourquoi pas, sol, n’accueilleront pas tous le même type de peinture. Alors, entre une peinture glycérophtalique, acrylique ou époxy, voici comment bien choisir la peinture de votre cuisine.

Quels critères prendre en compte pour choisir la peinture d’une cuisine ?

La cuisine est une pièce soumise à de nombreuses contraintes. Il est donc important que vous choisissiez une peinture adaptée afin qu’elle résiste dans le temps sans se fissurer ou s’écailler, mais aussi sans se détériorer à cause de l’humidité ou des nettoyages fréquents.

En effet, autant le plan de travail que les crédences ou les murs, subissent les éclaboussures en tout genre et les passages répétitifs de détergents pour nettoyer les salissures ou désinfecter les surfaces. Ainsi, en plus de choisir une peinture adaptée au support, vous devez aussi la choisir suffisamment résistante pour supporter les contraintes de la vie quotidienne.

Peindre un plan de travail

Pour redonner un air plus moderne ou neuf à votre cuisine, repeindre le plan de travail est une excellente idée. Mais pour trouver la peinture parfaite pour votre plan de travail, vous devez prendre en compte le matériau dans lequel il est fabriqué. En effet, une peinture pour bois ne sera pas adaptée (et inversement) à de la pierre, de la céramique ou un plan de travail en dekton, par exemple.

Ensuite, vous devez choisir une peinture qui peut résister à tout ce que votre plan de travail va subir au cours de son existence. Votre choix se portera donc sur une peinture capable de résister à l’humidité, aux nettoyages et lessivages, aux taches alimentaire, aux taches de graisse, aux chocs, mais qui puisse aussi être en contact avec des produits alimentaires.

Peindre des crédences

Pour repeindre des crédences, vous avez là encore, de nombreuses contraintes à prendre en compte. En fait, vous avez les mêmes contraintes que pour repeindre un plan de travail, mis à part l’aptitude aux contacts alimentaires, bien sûr.

Vous devez donc choisir une peinture adaptée au matériau dans lequel est fabriquée votre crédence et choisir une peinture qui ne craint ni l’humidité, ni les chocs, ni le nettoyage ou le lessivage, ni les éclaboussures d’eau, de graisses ou de nourriture.

Peindre des meubles de cuisine

Sans même avoir besoin de repeindre vos crédences ou votre plan de travail, repeindre uniquement vos meubles de cuisine vous permet de donner un sacré coup de jeune à votre cuisine à l’allure vieillissante. Mais avant de leur faire un relookage pour les remettre au goût du jour, pensez à vérifier dans quelle matière ils sont fabriqués (bois, mélaminé, laqué, stratifié…) afin de choisir le type de peinture le mieux adapté.

Ensuite, portez votre choix sur une peinture résistante aux taches et coulures de nourriture, de gras et d’eau. Pensez aussi à prendre une peinture lessivable et résistante à l’humidité.

Peindre les murs d’une cuisine

Moins exposés que les meubles ou les crédences, les murs d’une cuisine ne sont tout de même pas épargnés par l’activité humaine et culinaire, et c’est d’autant plus vrai si vous avez de jeunes enfants. Vous devez donc porter votre choix sur une peinture qui résiste à l’humidité, aux tâches en tout genre et donc, aux lessivages.

Peindre le plafond d’une cuisine

Le plafond d’une cuisine est peut-être l’élément qui a le moins de risques d’être exposé aux salissures, éclaboussures, coulures, etc. Toutefois, il n’est pas non plus à l’abri d’un geste malheureux faisant par exemple gicler de la nourriture jusqu’à lui. De plus, lorsque vous faites bouillir de l’eau, par exemple, l’humidité monte jusqu’à lui et a tendance à s’y agglutiner, d’autant plus si votre hôte n’aspire pas très bien. Il en est de même avec la graisse qui peut s’y accumuler peu à peu, transportée par l’air.

Pour repeindre le plafond de votre cuisine, choisissez alors une peinture qui résiste à l’humidité et qui est lessivable.

Quelle peinture pour quelle surface et comment l’appliquer ?

La peinture du plan de travail et des crédences

Pour peindre les plans de travail et les crédences de votre cuisine, comme ce sont des éléments horizontaux ou juste très exposés, vous allez devoir viser l’excellence en ce qui concerne la résistance de la peinture. Votre choix va donc se porter en priorité sur la peinture époxy. Cette dernière est extrêmement résistante aux chocs et aux lessivages, elle est donc toute désignée pour enduire vos plans de travail et vos crédences.

Si l’époxy ne vous tente pas trop et que vous choisissez un autre type de peinture, alors prévoyez d’appliquer obligatoirement un vernis spécifique pour plan de travail ou une résine de finition afin de rendre votre peinture résistante aux chocs. Si vous optez pour une peinture acrylique de rénovation pour votre cuisine, et bien qu’elle soit parfaite appliquée sur un plan de travail ou une crédence, elle n’est pas filmogène. Elle ne vous dispense donc pas de lui appliquer une surcouche de vernis spécifique, afin de la rendre résistante aux chocs et aux lessivages.

La peinture des meubles de cuisine

Pour peindre les meubles de votre cuisine, vous pouvez choisir une peinture de rénovation qui offre une résistante suffisante pour des meubles de cuisine, de plus, et sur la plupart des supports, elles ne nécessitent pas d’appliquer une sous-couche. Pour la finition, préférez les finitions qui supportent les nettoyages fréquents et parfois intenses. Ainsi, les finitions brillantes ou satinées sont toutes indiquées.

La peinture des murs

Dans une cuisine, il est préférable de choisir une peinture lessivable, ou au moins lavable, pour recouvrir les murs. Dans l’idéal, votre choix doit donc se porter sur les peintures satinées. Cependant, ce type de peinture a tendance à faire ressortir les défauts des murs et des surfaces en général. Alors si vos murs manquent de régularité, préférez utiliser une peinture mate. En effet, bien que seulement lavable, la peinture mate permet de rendre les défauts des murs moins apparents.

Si vous souhaitez faire un compromis entre peinture mate et peinture satinée, alors les peintures à la finition velours sont celles qu’il vous faut, puisqu’elles ont une brillance à mi-chemin entre la finition mate et la finition satinée, et de plus, elles sont lessivables.

Pour avoir plus d’indications pour savoir comment peindre un mur comme un pro, lisez cet article : Comment peindre un mur sans faire de traces ?

La peinture du plafond d’une cuisine

Pour peindre un plafond, l’idéal est de choisir une finition mate. En effet, les finitions brillantes ont trop tendance à faire ressortir les défauts. De plus, comme le plafond est normalement le plus à l’abri des salissures, vous ne devriez pas avoir besoin de le lessiver.

Dans une cuisine, et sur de grandes surfaces comme des murs ou un plafond, il est préférable de choisir des peintures acryliques puisqu’elles sont moins polluantes que les peintures glycéro. Toutefois, si vous souhaitez repeindre sur une peinture préexistante, vous devez adapter la nouvelle peinture ou type de l’ancienne.

Ainsi, si vous repeignez par-dessus une peinture à l’huile, vous devrez choisir une peinture glycéro (les peintures glycérophtaliques sont aussi parfaites pour camoufler les taches diverses), et si vous repeignez sur une peinture à l’eau, alors vous pouvez appliquer une peinture acrylique.

Lire également :