Crédence de cuisine en verre

Bien choisir une crédence de cuisine en verre

Quoi de plus joli et pratique qu’une crédence en verre ? Dans une cuisine ou même une salle de bain, le verre est un matériau qui pourrait bien vous changer la vie. Très facile à entretenir et très résistant, il s’adapte à toutes les décorations et se décline sous une infinité de coloris et de motifs. Mais avant de vous lancer dans un achat compulsif, voici un petit topo de tout ce qu’il y a à savoir pour bien acheter votre crédence de cuisine en verre.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une crédence de cuisine en verre ?

Avant toute chose, et comme ce n’est pas un achat anodin, il est intéressant de connaître les avantages et les inconvénients d’une crédence en verre.

Les avantages d’installer une crédence en verre dans une cuisine sont nombreux. Il faut toutefois distinguer les crédences en verre minéral trempé (verre Securit®) et les crédences en verre de synthèse, c’est-à-dire les crédences en polycarbonate et les crédences en polymère thermoplastique.

En effet, chacun de ces matériaux n’offrent pas les mêmes qualités.

Les avantages d’une crédence de cuisine en verre minéral

Le verre utilisé pour fabriquer les crédences de cuisine est un verre minéral trempé. C’est un verre qui a subi un traitement thermique afin de lui apporter une haute résistance mécanique.

La crédence en verre minéral trempé offre donc une grande résistance aux chocs ainsi qu’aux rayures.

Elle ne craint pas non plus la chaleur des plaques de cuisson. Pour les plaques de cuisson au gaz, et par principe de précaution, il est cependant recommandé de laisser un espace de 10 cm entre la crédence et la plaque de cuisson.

Le verre trempé est un verre non poreux qui résiste sans sourciller aux projections d’eau chaude ainsi qu’aux projections de graisse brûlante. Il résiste aussi très bien à tous types de liquides.

Les inconvénients d’une crédence en verre trempé

Bien que très résistants aux chocs et même aux rayures, les crédences en verre trempé restent fragiles, notamment au moment du transport. Il suffit d’un mauvais coup mal placé pour l’ébrécher ou la rayer. Il faut alors bien protéger votre crédence lors du transport.

Si vous la faites poser par un professionnel, vérifiez l’était de votre crédence lors de son déballage.

Un autre inconvénient du verre trempé est qu’il nécessite d’être équipé d’un disque en diamant pour être découpé, et que sa découpe est une opération délicate pour qui n’est pas habitué.

Bien sûr, si vous faites appel à un cuisiniste, vous n’avez pas à vous soucier de ça.

Les crédences en verre trempé résistent bien aux rayures, il faut toutefois faire attention à utiliser des tissus doux pour les nettoyer et éviter les éponges abrasives.

Les avantages d’une crédence en polycarbonate

Les crédences en polycarbonate ont, à peu de chose près, les mêmes avantages que celles en verre trempé. Elles ont néanmoins l’avantage d’être plus légères et incassables.

Comme elles reçoivent un traitement anti-abrasions, elles ne craignent pas les rayures ni les frottements.

Le polycarbonate résiste parfaitement aux fortes chaleurs, mais il faut tout de même garder une distance de sécurité de 10 cm avec les plaques de cuisson au gaz.

Elles se découpent facilement avec n’importe quelle scie électrique (sauteuse, cloche, circulaire).

Les inconvénients du polycarbonate

Les crédences en polycarbonate ne présentent aucun inconvénient, surtout si vous faites appel à un professionnel.

Si vous souhaitez la poser seul, vérifiez cependant que le polycarbonate a bien subi un traitement anti-abrasion. Si ce n’est pas le cas, alors il faut savoir que le polycarbonate est extrêmement sensible aux rayures.

Si jamais vous avez déjà acheté votre crédence et qu’elle n’a pas été traitée, sachez qu’il vous suffira d’un peu de polissage pour supprimer les rayures.

Autre chose à savoir si vous ne faites pas appel à un professionnel, est que le polycarbonate est un matériau qui a tendance à se dilater. Lorsque vous fixerez votre crédence et que vous ferez votre joint d’étanchéité, prenez soin de choisir des matériaux flexibles.

Les avantages d’une crédence de cuisine en thermoplastique

Le thermoplastique est ce que l’on appelle couramment du « plexi » ou « Plexiglas® (du nom de la marque).

C’est un matériau très léger et bien plus économique que les autres types de verre. Toutefois, c’est un matériau à éviter en tant que crédence et notamment, en tant que crédence de cuisine.

Les inconvénients d’une crédence thermoplastique

En tant que crédence, les inconvénients du thermoplastique sont nombreux.

C’est un matériau qui craint les rayures et qui est beaucoup moins robuste que le verre trempé ou le verre en polycarbonate.

Le thermoplastique craint les chaleurs qui dépassent les 100 °. Il ne peut donc pas être proche d’une plaque de cuisson, puisqu’il ne supporterait ni la chaleur qui se dégage des feux, ni les projections bouillantes qu’il subirait.

Enfin, c’est un matériau qui ne supporte ni l’abrasion, ni les détergents.

Les avantages d’une crédence verre par rapport à une crédence en carrelage

Un des gros avantages des crédences en verre est qu’elles sont très faciles d’entretien. Un peu de liquide lave glace et le tour est joué.

Elles peuvent aussi se poser d’un seul bloc, puisque les plus longues peuvent atteindre les 3 m. Et qui dit un seul bloc, dit aucun joint à faire.

Les crédences en carrelage ont de nombreux joints. C’est long à faire, et c’est assez difficile à garder propre. De plus, les joints de carrelage ont tendance à changer de couleur au fil du temps et certaines taches peuvent être difficiles à supprimer.

De plus, il y a de fortes chances que votre crédence en carrelage soit jouxtée de bois. Là encore, vous allez devoir faire attention à l’entretien de ce dernier.

Enfin, les crédences en verre sont très jolies et ultra-stylées. Elles offrent un large choix de coloris, de motifs, de textures et d’effets.

Bien choisir une crédence de cuisine en verre

Quel style de crédence en verre choisir ?

Les crédences en verre peuvent être laquées, transparentes, mates, brillantes, émaillées, sablées, opaques…

Les crédences qui ne sont pas transparentes sont idéales pour camoufler un mur abîmé ou un vieux carrelage. Elles offrent tout un choix de couleurs et de motif, et elles peuvent constituer un élément de décoration à elles seules, vous permettant de créer un décor original.

Les crédences en verre transparent peuvent se décliner sous différentes finitions : mate, brillante, fumée, etc. Ce sont des crédences qui sont résolument contemporaines, et qui apportent une magnifique touche de lumière à votre plan de travail.

Une crédence transparente ne peut pas être collée. Pour la poser, vous devez choisir une fixation sur rail ou bien mécanique.

Côté style, il y en a pour tous les goûts. Du verre noir, du verre blanc, du verre transparent, des motifs sérigraphiés de toute sorte et pour toutes les décorations.

Le verre minéral et le polycarbonate sont colorés dans la masse, ce qui signifie qu’ils conservent leur couleur malgré les années et les lessivages.

Pour quelles décorations ?

Les crédences en verre peuvent être imprimées sur une grande surface, ce qui permet de créer de très jolis décors dans des styles totalement différents.

Nature pour une cuisine scandinave, graphique pour une cuisine moderne, fleuri pour une cuisine à la décoration campagnard moderne, etc.

En fait, il faut voir les crédences en verre comme des objets de décoration et pas seulement comme un élément de votre cuisine.

Si votre cuisine est sombre, étroite ou petite, les crédences en verre offrent un effet de profondeur très intéressant et leur effet réfléchissant permet d’illuminer et d’agrandir la pièce.

Si vous vous inquiétez de savoir si le verre se marie bien avec votre plan de travail, alors pas d’inquiétude, les crédences en verre s’accordent avec tous les types de plans de travail ainsi qu’avec tous les types de façade.

Comment l’entretenir ?

L’entretien d’une crédence en verre est vraiment très simple et son nettoyage est rapide, en plus d’être tout aussi simple.

Le polycarbonate et le verre trempé se nettoient avec un chiffon ou une éponge. Vous pouvez utiliser un détergent, du liquide vaisselle ou un produit à vitres. Afin d’éviter les micro rayures, n’utilisez pas le côté abrasif de votre éponge.

Si vous avez opté pour une crédence thermoplastique, alors là, vous ne pourrez malheureusement pas la dégraisser aussi facilement, puisque vous ne pourrez utiliser que de l’eau chaude savonneuse et un tissu doux.

Comment poser une crédence en verre ?

Une crédence en verre se pose soit par collage, soit en utilisant un rail de fixation. Ce dernier est indispensable pour les crédences transparentes.

Pour coller une crédence, vous pouvez utiliser une colle ou un ruban adhésif. Déposez la colle ou le ruban au dos de la crédence. N’hésitez pas à vous servir d’un pistolet pour appliquer la colle.

Posez ensuite votre crédence à l’emplacement souhaité et appuyez fortement pendant une bonne dizaine de secondes. Laissez sécher 48 h, puis faites vos joints d’étanchéité.

Pour fixer une crédence à l’aide d’un rail, commencez par délimiter directement sur votre mur les emplacements des rails. Utilisez un niveau pour vérifier que vos repères sont bien horizontaux.

Percez ensuite les murs, puis vissez les rails. Enfin, placez la crédence en la faisant coulisser entre les rails. Terminez la pose en réalisant les joints d’étanchéité.